Article(s) archivé(s) de la catégorie Blog

Entretien avec Richard Arlain

Entretien avec Richard Arlain

JC : Même si les statistiques exactes ne sont pas connues, on sait que les hommes sont très minoritaires parmi les lecteurs de romance. Qu’est-ce qui t’a donné envie de t’y intéresser, peut-être de surmonter certains préjugés ?
RA : Ce qui m’a amené vers la romance, c’est le plaidoyer d’une blogueuse passionnée …

Lire la suite...

Chick lit vs romance

Chick lit vs romance

Contrairement à « bit lit », le terme « chick lit » est bel et bien anglais ! Petite leçon d’étymologie : « chick » est un mot d’argot qui signifie « fille, femme », et « lit » est le diminutif de « literature ». De la littérature de fille, donc, …

Lire la suite...

De l’amour…

De l’amour…

Quand j’étais plus jeune, j’achetais mes livres dans un sous-sol d’église, sans connaître les auteurs ou les éditeurs. Je les choisissais en fouillant dans des boîtes ou sur des étagères, uniquement au titre, au résumé, à la couverture ou au prix. C’est ainsi que je suis devenue une mordue de …

Lire la suite...

La romance : entre sexisme et féminisme

La romance : entre sexisme et féminisme

Le refrain selon lequel la romance serait misogyne est bien connu. Or, ces dernières années, on entend aussi de plus en plus dire que la romance serait féministe, ou du moins qu’elle s’accorderait avec une sensibilité féministe. Comment expliquer cette apparente contradiction ? Comment expliquer que des chrétiens reprochent à la …

Lire la suite...

Entretien avec Suzanne Roy

Entretien avec Suzanne Roy

JC : Bonjour Suzanne ! Dans la vie, tu es prof de multimédia au Cégep. Peux-tu m’expliquer plus précisément en quoi consiste ta matière ? Et pour les Européens qui nous liraient, qu’est-ce que le Cégep ?
SR : Le CEGEP, c’est l’équivalent du lycée en France, et mon travail …

Lire la suite...

Le réalisme en romance historique

Le réalisme en romance historique

Le réalisme historique est une question que tout auteur et lecteur de romance historique est amené à se poser. Pour l’auteur, évidemment, il s’agit de déterminer la marge de manœuvre dont dispose sa fantaisie, et l’ampleur des recherches qu’il ou elle est voué-e à entreprendre. Pour le lecteur, il s’agit …

Lire la suite...

De l’édition – 2 : La ligne éditoriale

De l'édition - 2 : La ligne éditoriale

Dans un billet précédent, consacré à la sélection, je défendais deux thèses. Selon la première, la raison principale pour laquelle un manuscrit est rejeté est que l’éditeur n’a pas les moyens financiers de l’éditer. La seconde abordait la question de la ligne éditoriale, rappelant qu’un éditeur professionnel n’édite pas …

Lire la suite...

Parlons de sexe

Parlons de sexe

La présence dans la romance de scènes « hot », ou de sexe explicite, reste l’un des principaux sujets d’étonnement des personnes qui n’en lisent pas. Cela m’a certainement étonnée lorsque j’ai lu ma première romance (Miss Wonderful, de Loretta Chase) ! Pourtant, quand on y pense, quoi …

Lire la suite...

Conflit externe et conflit interne

Conflit externe et conflit interne

La plupart des histoires d’amour réelles feraient de piètres romans. Non seulement nous sommes des personnes ordinaires avec des vies peu palpitantes (ce qui ne nous empêche pas de nous éclater dedans), mais force est de constater que plus tout se passe bien depuis le début dans un couple, plus …

Lire la suite...

Les ebooks, mode d’emploi

Les ebooks, mode d'emploi

Régulièrement, on me demande si Laska va proposer de la lecture en ligne. (Il faudrait que je l’ajoute à la FAQ.) La réponse est non, et je vais vous expliquer pourquoi.

La lecture en ligne va à l’encontre de l’idée que je me fais de la lecture de fiction. Cette …

Lire la suite...