Entretien avec Nicole Vuillermoz

Entretien avec Nicole Vuillermoz

JC : Depuis quand écris-tu ? Pourquoi la romance ?
NV : Jeune adolescente je m’essayais déjà à l’écriture. Je me passionnais pour les histoires de vampires à l’époque. Mes héroïnes trouvaient tout de même le moyen de tomber amoureuses d’un beau vampire, la romance était donc déjà là. La romance me passionne parce que l’amour mène le monde à mon sens, enfin mon monde à moi…

JC : Le roman se situe sous le Second Empire, à la fin des années 1850. Pourquoi avoir choisi cette période historique, et comment t’y es-tu prise pour la recréer ?
NV : J’ai choisi cette période historique parce que, à l’époque où j’ai écrit Marta, je m’intéressais beaucoup au renouveau qui avait eu lieu sous Napoléon III. Passionnée d’Histoire, j’avais lu, entre autres, de nombreux ouvrages historiques sur Napoléon III. Je n’ai donc eu aucun mal à faire évoluer mes personnages dans cette période. C’est ce qui m’a plu par-dessus tout, intégrer des personnages fictifs à la réalité historique.

JC : L’histoire de Marta se déroule en partie en Bourgogne, où tu as toi-même vécu. Qu’en est-il de l’Andalousie ? As-tu fait des recherches, ou est-ce également une région qui t’est familière ?
Marta1_petitNV : J’ai en effet vécu près de vingt ans en Bourgogne, en partie d’ailleurs dans la région où j’ai placé mon roman. Je vis à Dallas actuellement, mais j’ai toujours ma maison en Bourgogne et j’y retourne plusieurs fois par an. Quant à l’Andalousie, c’est ma terre d’adoption. J’y ai donc effectué de très nombreux séjours, j’envisage d’ailleurs d’y faire l’acquisition d’un bien dans la région de Granada !

JC : Comment le personnage de Marta est-il né dans ton imagination ?
NV : C’est une question à laquelle j’ai beaucoup de mal à répondre parce que je n’ai pas l’impression d’avoir « inventé » Marta… En fait, j’ai décidé un jour d’écrire un roman qui se situerait sous Napoléon III, j’ai pris un crayon et Marta est née spontanément, comme si cela coulait de source… J’ai un peu honte de dire que je n’y ai jamais réfléchi une seule seconde !

JC : As-tu d’autres projets d’écriture après Marta ? Peux-tu nous en parler ?
NV : Mon cas est un peu particulier en ce sens que j’ai écrit Marta il y a vingt ans, pour moi, sans même imaginer que je pourrais publier le roman. Mon mari a décidé de le faire, je n’en ressentais pas vraiment le besoin. Par contre, aujourd’hui que les Éditions Laska se sont intéressées à Marta, j’ai repris envie d’écrire… Je me suis lancée dans l’écriture d’un nouveau roman historique, situé cette fois sous Napoléon Ier (que je connais bien aussi !). Cela me passionne. J’ai beaucoup évolué depuis, je m’en rends compte en comparant ce nouveau roman à Marta. Je n’en suis qu’à l’ébauche, je dois avouer que j’ai besoin de me sentir bien dans mon « rêve » pour écrire et mes activités actuelles ne me laissent pas toujours le temps nécessaire. Alors je reste sans écrire, puis je replonge et j’arrête de nouveau… J’ignore jusqu’où cela va me mener !

Les deux tomes du roman de Nicole Vuillermoz, Marta, sont désormais disponibles chez tous les revendeurs.

Laisser un commentaire