Forum

Bienvenue Invité 

Afficher/Cacher l'entête

Bienvenue utilisateur invité, publier sur ce forum requiert une inscription.





Pages: [1] 2
Auteur Discussion:Le "New Adult" : qu'en pensez-vous ?
Jeanne
Modérateur
Messages: 545
Permalink
Publier Le "New Adult" : qu'en pensez-vous ?
le: 07/01/2013, 17:31
Citer

Avez-vous entendu parler de ce soi-disant nouveau genre ? La dernière Newsletter du forum Boulevard des Passions y consacre un article : Newsletter n°6 - Octobre 2012.

Pour faire court, c'est une sorte d'intermédiaire entre le Young Adult et la littérature adulte, notamment la romance. En effet, quand on parle d'âge du public, le sexe est souvent un critère... Quand il y a une histoire d'amour (ce qui semble souvent le cas), les scènes physiques sont plus poussées que ce qu'on autorise généralement en YA, donc.

Autre chose : l'âge des protagonistes. Quand on dit YA, on pense souvent à des personnages encore à l'école, typiquement au lycée. En romance contemporaine, au contraire, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais les personnages en-dessous de 25 ans sont devenus très rares. Il y a donc un créneau sous-exploité dans cette période qui correspondrait grosso modo à l'université ou aux débuts de la vie professionnelle.

Qu'en pensez-vous ?

Il va de soi qu'à chaque fois qu'on prétend inventer un nouveau genre, il y a un gros aspect marketing dans l'histoire. On dit : tel roman à succès est du New Adult, et puis on se sert de cette étiquette pour faire vendre d'autres livres. Le nom de l'étiquette en question, "new adult", est aussi un peu ridicule à mon avis.

Cependant, c'est vrai qu'il y a peut-être un créneau qui s'est graduellement dégagé entre ce que les gens associent à "young adult" et ce qu'ils associent à "romance contemporaine". Il m'est même arrivé d'avoir l'impression que toutes les héroïnes de romance avaient la trentaine ! Ce qui ne me dérange pas spécialement, mais quand on est dans la jeune vingtaine, on s'interroge sur l'absence de personnages "comme nous". Et c'est vrai qu'il y a souvent une transition dans la vie entre aller à l'école et habiter chez ses parents, et avoir une job, un chat et une maison à soi. Des différences objectives qui obligent à aborder différemment les relations amoureuses...

Lisez-vous du YA ? Pensez-vous qu'on avait besoin du New Adult ? (Définir un nouveau genre permet aussi de le développer dans ses spécificités.)

Mon blog : Romanceville, où les histoires d’amour finissent bien

Kira
... passionnément
Messages: 163
Permalink
Publier Re: Le "New Adult" : quen pensez-vous ?
le: 08/01/2013, 18:50
Citer

Je lis beaucoup de YA : en fait, en théorie, ça devrait correspondre justement à la définition que tu donnes du New Adult.
En pratique, le YA se confond souvent avec la littérature pour grands ados (en raison notamment de l'âge des héros). Je pense donc qu'avant d'inventer de nouveaux termes, il faudrait peut-être commencer par définir plus précisément les anciens...

Concernant la romance, il me semble que au moins en romance historique, les héroïnes ont la plupart du temps moins de trente ans (sinon, il devient difficile de justifier qu'elles soient encore vierges/vieilles filles/pas casées). En contemporaine, c'est plus flagrant, peut-être par un effet d'amalgame avec la chick-lit?

Bref, pour en revenir à nos moutons, la littérature ado se distinguerait donc de l'adulte
- par l'âge des héros
- par le degré de description dans les scènes de sexe
Dans ce cas, comment situer du new adult ? Juste d'après l'âge des protagonistes? Quid de scènes de sexe? Quelles autres spécificités ? Comment se situer par rapport à la romance ?
D'après l'article, la différence, ce seraient les thèmes abordés, plus sombres, plus crus : le sexe, bien sûr, mais aussi l'alcool, la drogue, les addictions, la violence etc. On aurait des romances moins bisounours, plus en prise avec les réalités de la vie.
Deux remarques
- il existe des romans ados qui abordent les thèmes susmentionnés
- il existe des romances, notamment dans les genres thrillers ou paranormale, qui sont bien gratinées de ce côté
On en revient donc toujours à la question de l'âge des héros. (Ce qui rejoint les tentatives de lancer des collections pour "âge mûr" comme Vendome chez Milady). C'est un peu léger pour lancer un genre, non ?

SuzanneRoy
... passionnément
Messages: 183
Permalink
Publier Re: Le "New Adult" : quen pensez-vous ?
le: 10/01/2013, 16:41
Citer

Je me suis posée les mêmes questions que Kira. Faudrait lire des titres pour faire une comparaison, mais un moment donné, faudrait arrêter de classer en million de sous-genres. On dirait que l'humain ne peut pas s'en empêcher.

mon blogue . twitter

laurent.P
... beaucoup
Messages: 68
Permalink
Publier Re: Le "New Adult" : quen pensez-vous ?
le: 11/01/2013, 15:41
Citer

Pourquoi classer les romances en sous-genres ou autres catégories à n'en plus finir ? Diviser pour ouvrir un nouvel horizon marketing ? A force de vouloir créer de nouvelles collections, le lecteur ne risque-t-il pas de s'y perdre ? Si le quatrième de couverture est rédigé correctement et que l'éditeur (que ce soit en romance ou autres)fourni sur son site Internet un résumé correct,le lecteur saura faire son choix. Qu'il y ait quelques repères peut se révéler pratique, mais les collections sont suffisamment nombreuses pour éviter d'en rajouter.
Le créneau que je qualifierai en français "pour ados" est à mon avis un coup marketing pour amener de nouveaux lecteurs. Écrire une romance pour cette tranche d'âges ne doit guère être facile. Connaître leurs codes, les subtilités de leur langage et les retranscrire peut se révéler compliqué. Un éditeur sera-t-il à même de comprendre ce que voulait dire l'auteur qui emploiera des mots qu'il n'entends pas tous les jours ? Trouvera-t-il suffisamment de membres de son comité de lecture aptes à remplir cette mission ? A la correction, il faudra certainement lier le langage écrit avec le verbiage de nos ados. Je ne suis pas certain que le jeu en vaille la chandelle.

Jeanne
Modérateur
Messages: 545
Permalink
Publier Re: Le "New Adult" : quen pensez-vous ?
le: 20/01/2013, 16:51
Citer

Laurent, le YA n'est pas plus réaliste que la littérature adulte, LOL... Bien sûr que les personnages ne parlent pas comme nous parlons. 😛

Mon blog : Romanceville, où les histoires d’amour finissent bien

Roanne
... un peu
Messages: 36
Permalink
Publier Re: Le "New Adult" : quen pensez-vous ?
le: 13/10/2013, 14:31
Citer

Ce sont des appellations marketing, ni plus ni moins, non ?

Jeanne
Modérateur
Messages: 545
Permalink
Publier Re: Le "New Adult" : quen pensez-vous ?
le: 14/10/2013, 15:31
Citer

Si tu veux dire par là une appellation qui rend compte de l'évolution du marché, de l'offre et de la demande, et qui permet à plus d'auteurs de mieux trouver un plus grand public, et donc à l'industrie du livre de mieux fonctionner et de rendre plus de monde plus content ? Alors oui, c'est bien cela. Que du positif !

Je pense que si on se tient à l'écart de tout ce genre de littérature, ces multiples étiquettes peuvent paraître insignifiantes. Mais si en lit et qu'on voit bien ce que cela représente, alors c'est très, très pratique !

À priori, j'ai toujours eu une relation d'amour-haine avec le YA, par exemple (pour moi, la vie commence à 18 ans...), et le New Adult pourrait représenter la pièce du puzzle qui manquait à mon appétit de lectrice. Parce qu'en romance contemporaine, c'est rare d'avoir des héroïnes de moins de 25 ans, et de toute façon, elles ont toujours des super jobs, des baraques à elles, et sont prêtes à s'engager pour la vie (toutes ces choses se justifiant d'ailleurs mutuellement et étant, par conséquent, difficilement dissociables). Or, il me semble, il y a aussi des sacrées histoires à raconter sur nos années d'études où personne n'était posé ou casé, où on a fait des conneries tout en ayant la responsabilité de payer son loyer, où on habitait dans des trucs temporaires pourris, où on fêtait la semaine parce qu'on ne travaillait pas à 9 heures chaque jour, où on se cherche, où on ne sait pas encore forcément ce qu'on veut... Donc : New Adult !

Mon blog : Romanceville, où les histoires d’amour finissent bien

Roanne
... un peu
Messages: 36
Permalink
Publier Re: Le "New Adult" : quen pensez-vous ?
le: 16/10/2013, 06:26
Citer

J'avoue que lorsque je parlais d'appellation marketing, c'était un peu péjoratif, dans le sens que le "new adult" a toujours existé sans qu'on se pose la question de l'estampiller (pour moi, c'est juste une case de plus qui vient compliquer celles des genres). Mais il est clair que si cette appellation marketing permet de gagner en lisibilité et de permettre à des auteurs et des lecteurs de se trouver plus facilement, c'est tout bénéfice ! 🙂 Tu as entièrement raison.

Décidément, tu me fais prendre conscience que je reste une newbye en romance : j'avais, contrairement à toi, l'impression que les héroïnes avaient toutes moins de 25 ans, et qu'il me fallait plutôt m'orienter vers la chick-lit et la bit-lit pour trouver des héroïnes de ma tranche âge (et encore, vu que chaque année je ne vais pas en rajeunissant, ça va devenir de plus en plus compliqué... ^^ heureusement que je ne recherche pas l'identification à tout prix).

L'an dernier, le roman que j'ai écrit tape clairement dans la tranche "new adult", sans que j'en ai fait exprès. Avec entre autre une jeune femme qui occupe son premier job (et a peur de se retrouver à la rue quand ça se passe mal) et une jeune fille juste diplomée qui est obligée de faire des stages le temps de trouver un vrai emploi. Ce n'est qu'en toile de fond, car ce n'est pas le sujet de l'histoire, mais je tenais à ce que ça apparaisse. Tous les jeunes ne trouvent pas un job en or après obtention de leur diplôme (c'est même de plus en plus dur à ce niveau-là, du moins en France) et leur famille ne les soutient par forcément.

(ps : attention, dans l'article sur la définition de la romance, tu parles de compte d'auteur au lieu de compte d'éditeur, alors que Laska est du bon côté de la barrière : ça pourrait te faire du tort)

Manon
... beaucoup
Messages: 99
Permalink
Publier Re: Le "New Adult" : quen pensez-vous ?
le: 17/10/2013, 07:57
Citer

Pour moi, toutes ces appellations c'est de l'hebreu !
Pourquoi lirait-on obligatoirement des romans dont les héros ont notre âge ?

Personnellement je n'aime pas la romance contemporaine car les héroïnes ne me semblent guère réalistes. Dans la vraie vie, les filles de trente ans sont rarement des Bridget Jones ! Elles sont plus souvent mariées ou divorcées, ont des enfants et rarement un job de rêve !
Je préfère les héroïnes de romance historique qui sont pourtant souvent très jeunes et j'ai passé l'âge de m'enthousiasmer pour les premiers émois d'une lycéenne d'aujourd'hui 🙂
Pour moi, l'âge des héros n'a pas d'importance du moment que l'histoire m'emballe. Par contre, cette classification m'inquiète, je m'explique : l'estampillage à tout prix risque, selon moi, de desservir les romans en leur faisant peut-être perdre certains lecteurs qui auraient pu être intéressés et qui passeront à côté pensant que ça ne leur correspond pas. S'il ne fallait lire que des romans dont les héros ont notre âge, je serais mal barrée !! 😀

[plumeetclavier@hotmail.fr]

Marie
... beaucoup
Messages: 95
Permalink
Publier Re: Le "New Adult" : quen pensez-vous ?
le: 21/10/2013, 07:17
Citer

D'accord avec toi, Manon. Cette classification participe au cloisonnement des générations: une des plaies de notre société en plus de celui des milieux sociaux. Chaque tranche d'âge serait rangée dans une petite case dont elle ne pourrait soi-disant pas sortir: absurde.
Perso, je me fous de l'âge des personnages si l'histoire m'intéresse et si mes héros ont rarement plus de la trentaine,c'est que je sens jeune dans ma tête.

Pages: [1] 2
Mingle Forum by cartpauj
Version: 1.0.34 ; Page chargée en: 0.051 secondes.

Laisser un commentaire