Forum

Bienvenue Invité 

Afficher/Cacher l'entête

Bienvenue utilisateur invité, publier sur ce forum requiert une inscription.





Pages: [1]
Auteur Discussion:Marta - Tome 1 : Les Tumultes de la passion (9 mai 2013)
Jeanne
Modérateur
Messages: 545
Permalink
Publier Marta - Tome 1 : Les Tumultes de la passion (9 mai 2013)
le: 18/03/2013, 20:19
Citer

Image

Titre : Marta - Les Tumultes de la passion (tome 1)
Auteur : Nicole Vuillermoz
Date de parution : 9 mai 2013
Genres : romance historique, Second Empire
Longueur : 68 000 mots (roman)
Sensualité : doux
Télécharger/Noter le roman : Cliquez ici

Résumé : Marta, la fille unique du duc de Moraleda, est aussi belle qu’insoumise. À moitié française par sa mère, elle supporte mal la rigidité de la société andalouse. Son assurance et son tempérament volontaire la pousse à défier les conventions.
Or ses certitudes vacillent quand, en France pour la première fois, elle fait la connaissance du comte de Montbelley. Irritant et séduisant à la fois, il fait naître en elle des sentiments aussi inconnus qu’effrayants…
Hugues de Montbelley n’a jamais rencontré une femme de la trempe de la jeune Espagnole. Lorsqu’il se décide à la demander en mariage, il croit que le plus périlleux sera de la faire accepter. Et s’il se trompait ?

Mon blog : Romanceville, où les histoires d’amour finissent bien

Jeanne
Modérateur
Messages: 545
Permalink
Publier Re: Marta - Tome 1 : Les Tumultes de la passion (9 mai 2013)
le: 03/08/2013, 16:21
Citer

Ce roman semble avoir peu attiré le public. Est-ce parce que vous n'aimez pas lire des histoires en plusieurs tomes s'ils ne sont pas encore tous disponibles ? Je le conçois, même si, vu la mode des sagas, je me dis que ça ne peut concerner tout le monde. En plus, pourquoi attendre que tous les tomes d'une série soient sortis quand on ignore si ça peut même nous plaire ?

En tout cas, j'avais envie de partir une discussion sur un thème présent dans ce livre, qui me semble super intéressant. L'histoire elle-même n'est pas sans clichés, mais il y a une sorte de vérité en son cœur qui m'a beaucoup touchée.

L'héroïne, comme beaucoup d'héroïnes en romance historique, est en avance sur son temps et vit mal sa condition féminine (condition encore plus rigide en Espagne, à l'époque). Mais ce qui est bien vu, c'est qu'elle identifie très bien le fait que l'oppression des femmes est exercée par les hommes... Et de ce fait, dans son désir de se libérer de la domination masculine, elle est décidée à ne jamais tomber amoureuse d'un homme, ou du moins à ne jamais l'admettre (parce quand on aime, on donne tout...).

La contradiction est bien réelle, et elle me semble même actuelle. À un moindre degré, évidemment, parce que nous ne vivons plus comme les Espagnoles du XIXème siècle (heureusement !), mais je pense qu'il y a en effet une difficulté et une incohérence inhérente à être une féministe hétérosexuelle. Difficulté d'ailleurs souvent éludée dans le féminisme, à mon avis, et c'est pourquoi la romance est si précieuse pour nous donner une perspective féminine sur le couple qui n'en est ni un rejet, ni une acceptation pure et simple du statu quo (lequel reflète le point de vue masculin).

Cela dit, ce ne sont pas toutes les romances qui traitent de front de ce problème, voire qui en traitent tout court. J'aime beaucoup Marta pour cela, parce qu'elle identifie clairement un problème qu'on préfèrerait souvent ignorer, ou ne pas nommer aussi crûment.

J'ai lu récemment un article sur DA qui défendait l'idée qu'en romance M/M, comme en romance M/F, il y avait des relations de pouvoir genrées (c'est en anglais, allez si vous voulez le lire). Et bien sûr, c'est vrai. Mais il n'y a pas ce côté "coucher avec l'ennemi".

Mon blog : Romanceville, où les histoires d’amour finissent bien

Manon
... beaucoup
Messages: 99
Permalink
Publier Re: Marta - Tome 1 : Les Tumultes de la passion (9 mai 2013)
le: 04/08/2013, 05:48
Citer

Il est vrai qu'une héroïne qui réussit le tour de force de se faire respecter à une époque où les femmes sont considérées comme mineures et inférieures, c'est ce qu'on aime en romance ! Malheureusement, c'est un ressort qui a été beaucoup utilisé en historique et qui peut devenir lassant. Les anglophones l'utilisent encore, surtout dans les Régence et les médiévales. J'avoue que j'en ai un peu marre de ces héroïnes féministes qui veulent prouver qu'elles sont capables, de ces filles à fort caractère qui ruent dans les brancards. Je préfère quand elles sont plus subtiles et parviennent à séduire le héros tout en restant "à leur place" mais sans être totalement soumise ni totalement révoltées ou militantes. La Scarlett O'Hara me tape sur les nerfs, je lui préfère les héroïnes effacées de Jane Austen, intelligentes et patientes.

[plumeetclavier@hotmail.fr]

Pages: [1]
Mingle Forum by cartpauj
Version: 1.0.34 ; Page chargée en: 0.023 secondes.

Laisser un commentaire