Forum

Bienvenue Invité 

Afficher/Cacher l'entête

Bienvenue utilisateur invité, publier sur ce forum requiert une inscription.





Pages: 1 [2]
Auteur Discussion:Retours d’éditeurs : détaillés ou concis ?
Marie
... beaucoup
Messages: 95
Permalink
Publier Re: Retours déditeurs : détaillés ou concis ?
le: 09/09/2013, 06:17
Citer

Non, pour le Riez, j'ai laissé tomber. Le problème est que ce roman n'entre pas vraiment dans la case fantastique, encore moins romance. Il est plutôt YA et noir. J'ai attendu 2013 pour le soumettre à nouveau à des éditeurs: pas de réponse pour l'instant et il est un peu trop tôt pour relancer.
Oui, les problèmes de mails égarés et de communication insuffisante peuvent créer des malentendus, mais j'hésite parfois à relancer, de peur de me tailler une réputation de casse-pieds.

Jeanne
Modérateur
Messages: 545
Permalink
Publier Re: Retours déditeurs : détaillés ou concis ?
le: 10/09/2013, 15:36
Citer

Selon moi, c'est l'éditeur qui est casse-pieds de ne pas répondre. Tant qu'on reste poli et que le rappel ne se transforme pas en harcèlement, je ne vois pas quelle personne saine d'esprit pourrait y trouver à redire.

Mon blog : Romanceville, où les histoires d’amour finissent bien

Chloe F.
... un peu
Messages: 36
Permalink
Publier Re: Retours déditeurs : détaillés ou concis ?
le: 07/02/2014, 16:44
Citer

Je trouve ce sujet très intéressant, en effet, c'est vraiment délicat comme question. Pour l'éditeur casse-pieds qui ne répondrait pas, en tant qu'auteure, j'hésiterais moi aussi à relancer, de peur de me retrouver trop vite blacklistée ("Ce nom me dit quelque chose... Ah oui, c'est quelqu'un qui m'a agacé, allez hop, poubelle !") et comme dans l'édition il y a autant de mufles qu'ailleurs, je fais profil bas. Ce qui n'est ni très malin, ni très glorieux.

Pour apporter mon petit grain de sel au débat "explications versus refus direct", j'ai envie de dire que depuis que je fais partie d'un comité de lecture, ma perspective sur la question a beaucoup changé, mais mon avis, non.
Quand j'étais "simplement" auteure à la petite semaine, j'avais vraiment du mal à accepter la moindre critique, j'avais du mal à prendre du recul, et je ne m'en rendais même pas compte. Heureusement, on ne m'a jamais dit que j'écrivais mal, sinon je n'aurais pas fait long feu là-dedans.
Maintenant que je lis de vrais manuscrits soumis par de vrais gens, j'ai réussi à mettre mon travail en perspective et j'accepte bien mieux n'importe quelle critique. Il arrive que j'aie à lire des torchons bourrés de fautes, des romans bien écrits mais qui ne m'accrochent pas, d'autres qui sont vraiment bien ; il y a de tout. Et même dans les meilleurs manuscrits, il y a toujours quelque chose à améliorer. Je ne m'inquiète donc plus quand on me dit qu'il faut reprendre quelque chose dans un de mes textes, au contraire, si on a des points précis à améliorer, c'est que le reste était assez au point pour que ces détails-là ressortent. Ça a tendance à m'inquiéter davantage quand on n'est pas capable d'identifier précisément ce qui ne convient pas, c'est que le reste était trop mauvais.

Je n'ai heureusement jamais eu à écrire de lettre de refus parce que ce n'est jamais mon travail, mais dans mes fiches de lecture, je mets toujours une partie à la fin où je liste les choses à améliorer, de façon constructive et diplomate. Quand le texte est impeccable, il y a quand même des détails qui pourraient être meilleurs, et quand on ne peut plus rien faire et que c'est vraiment trop mauvais, je suggère des pistes à l'auteur pour travailler sur ses faiblesses et faire mieux par la suite, afin que l'éditrice puisse intégrer ça à la lettre. Après, je ne prétends pas avoir la science infuse, mais si jamais ça peut aider, franchement, pourquoi pas ? Si pour huit auteurs qui suppriment le message avec rage, on en a deux à qui ces conseils parlent et qui décident par eux-mêmes de travailler davantage et écrivent ensuite quelque chose de génial, je trouve ça super, pour moi ça vaut vraiment le coup de passer plein de temps à rédiger tout ça. Pourtant, il y a parfois des manuscrits atroces, tellement que ça en devient physiquement difficile d'en venir à bout, mais pour le moment j'ai toujours réussi à les finir et noter en détail ce qui pourrait être amélioré.
Après, je sais bien qu'il arrivera un jour où j'en aurai assez, comme tout le monde, mais j'espère qu'il tardera à arriver.

Tout ça pour dire que je suis plutôt favorable à un avis de la part d'un éditeur en cas de refus, si l'éditeur a effectivement pu prendre le temps d'identifier le souci. Sinon, "ne correspond pas à la ligne éditoriale", c'est une réponse qui peut se suffire à elle-même, quand un éditeur de polars reçoit un recueil de poèmes, par exemple. Mais peu d'éditeurs ont le temps de jouer au pédagogue.

Jo Ann
... passionnément
Messages: 280
Permalink
Publier Re: Retours déditeurs : détaillés ou concis ?
le: 07/02/2014, 17:50
Citer

Que ce soit pour mon travail ou la bêta-lecture dans le cadre d'un collectif, mes retours ont tendance à faire trois pages (avec un paragraphe pour les points positifs) et ça me prend un temps fou. Je ne veux même pas imaginer ce que ce doit être pour des manuscrits qu'on reçoit par dizaines par jour. :-/

« Il n'y a pas de grande écriture, que de la grande réécriture. » Louis Brandeis
BlogFacebookTwitterPinterest

Chloe F.
... un peu
Messages: 36
Permalink
Publier Re: Retours déditeurs : détaillés ou concis ?
le: 08/02/2014, 04:25
Citer

À dire vrai, je ne reçois pas des dizaines de manuscrits par jour, heureusement ! La maison pour laquelle je fais ça est toute jeune, et l'éditrice répartit les textes de genre selon les lecteurs, donc je ne lis pas tout ce qui arrive. Au maximum, je peux avoir 4 textes par semaines, mais ça n'est pas arrivé souvent !
Ce qui me prend davantage de temps, c'est la correction de manuscrits (dans une association.) Là, c'est ligne par ligne, commentaires en marge, le fond, la forme, tout y passe. Ça par contre c'est vraiment très chronophage.

Emy
... beaucoup
Messages: 57
Permalink
Publier Re: Retours déditeurs : détaillés ou concis ?
le: 24/02/2014, 10:40
Citer

Question intéressante Jeanne ! Comme beaucoup de mes collègues ici présentes j'ai envie de dire que ça dépend, de l'auteur et du texte. Hors contexte que le manuscrit ne correspond pas du tout à la ligne éditoriale, si le texte est vraiment pas à la hauteur j'aurai tendance à privilégier des retours concis. Ca ne sert à rien de s'étendre sur 36 défauts s'il n'y a rien à sauver. A l'inverse si globalement c'était bien mais qu'il y a des choses précises à reprendre, ça peut aider l'auteur et surtout lui donner envie de retenter la soumission plus tard avec un autre projet. Je crois pas avoir eu de retours négatifs détaillés jusqu'à présent, je veux dire hormis une ligne ou deux qui prouvent que le texte a été lu, mais rien que ces quelques lignes étaient déjà super encourageantes. Mais comme dit précédemment, tout le monde n'accepte pas aussi facilement les refus argumentés et y'a toujours le risque que des auteurs s'engagent dans la brèche pour prendre l'éditeur à partie.
Bref c'est pas simple, mais en tant qu'éditrice, je pense qu'il faut savoir adapter la réponse au texte et aux émotions qu'il a suscité aussi. La réponse type peut-être aussi confortable quand tu n'as rien de spécial à dire. Ca fait partie du jeu !

Mon Site / Mon blog / Ma page FB

"It's not a matter of luck, it's just a matter of time" 30 Seconds to Mars

Jeanne
Modérateur
Messages: 545
Permalink
Publier Re: Retours d’éditeurs : détaillés ou concis ?
le: 08/03/2014, 17:44
Citer

Finalement, j'avoue que je continue à détailler un peu mes refus, même si j'essaie de le faire de façon concise (LOL).

Disons que je pointe les aspects qui ont motivé mon refus, mais sans m'étendre. Par exemple : c'est bien écrit, mais plusieurs incohérences (et je les mentionne vite fait) m'ont sortie de ma lecture au point que je ne me suis jamais investie dans l'histoire. Ou, au contraire : il y a une idée de base sympathique, mais votre style et présentation sont trop brouillons, et méritent d'être retravaillés avant que vous soumettiez un manuscrit à un éditeur.

Je me dis que, même si ce n'est que mon avis et qu'il peut être profondément subjectif, au moins la personne sait pourquoi je lui réponds "non".

(Et, sachant cela, elle décide de s'autoéditer. Donc je suis rassurée sur le fait que la plupart des auteurs ne font pas trop de cas de mes critiques d'éditrice.)

Concernant le blacklisting, je suis parfois tentée (mais honnêtement, ça serait plus de trouble de le faire que d'ignorer ces gens), mais jamais parce qu'on me relance. C'est plutôt des gens qui m'envoient le même manuscrit à répétition après que j'ai dit que ça n'entrait pas dans la ligne éditoriale (ou même quand je ne l'ai pas dit, mais, sérieusement, prenez deux minutes pour lire notre site web !), ou bien qui me répondent juste pour réfuter des affirmations que j'ai faites par rapport à ma maison d'édition (genre, ils vont m'expliquer ce que j'édite), etc.

Mon blog : Romanceville, où les histoires d’amour finissent bien

Roanne
... un peu
Messages: 36
Permalink
Publier Re: Retours d’éditeurs : détaillés ou concis ?
le: 01/07/2014, 04:49
Citer

Citation de Marie le 07/09/2013, 13:15
"Une romance à ma sauce" qui n'entre pas dans les classiques du genre? J'adore, Roanne.

Toutes mes excuses !
J'ai décroché du fofo ces derniers mois et même avant ça, je n'avais pas lu cette réponse !

Pour information, le roman en question a trouvé un éditeur qui n'a pas du tout du tout fait le même retour que le précédent ! ^^ Comme quoi, il faut vraiment prendre du recul avec les retours que l'on reçoit. En tout cas, l'expérience a été intéressante.

(je suis actuellement en pleine phase de corrections éditoriales)

Citation de Marie le 07/09/2013, 13:15
Quant à ce haro sur le "je", je trouve ça particulièrement idiot.
Le double point de vue n'est pas facile à manier, surtout quand l'histoire comporte du suspense.

Tout pareil.
Je pense que c'est vraiment une affaire de sensibilité personnelle, plus qu'autre chose.

Pages: 1 [2]
Mingle Forum by cartpauj
Version: 1.0.34 ; Page chargée en: 0.03 secondes.

Laisser un commentaire