Forum

Bienvenue Invité 

Afficher/Cacher l'entête

Bienvenue utilisateur invité, publier sur ce forum requiert une inscription.





Pages: [1] 2
Auteur Discussion:Mauvaises traductions
Jen
... un peu
Messages: 7
Permalink
Publier Mauvaises traductions
le: 23/09/2012, 17:32
Citer

Voilà, j'ai vu que plusieurs d'entre vous ont mentionné les mauvaises traductions qu'il leur est arrivé de rencontrer au cours de leurs lectures et ces remarques m'ont fait réfléchir. Certes je ne lis pas souvent les mêmes livres dans deux langues différentes (en fait, je ne le fais généralement que lorsque j'ai adoré le livre), mais il ne m'est encore jamais arrivé de me dire que la traduction d'un livre est vraiment mauvaise, que l'on voit que ça a été traduit, etc. Donc je me demandais quels ont été les signes, les erreurs, les maladresses qui vous ont faits "tiquer", qui vous ont dérangés, etc? De quels livres s'agissait-il? En gros, comment repère-t-on la qualité (ou justement la mauvaise qualité) d'une traduction?

Roshieru-
Chan
... beaucoup
Messages: 78
Permalink
Publier Re: Mauvaises traductions
le: 24/09/2012, 04:52
Citer

Alors, je peux prendre en exemple L'homme maudit de Sherrilyn Kenyon, que je suis contente de ne pas avoir payé et que je n'achèterai pas s'il venait à être disponible en numérique même en dessous de 10€ parce qu'il y a franchement mieux pour investir mon argent. Peut-être que j'achèterai la série en VO un jour.

Ce qui m'a étonnée, c'est que c'était franchement culcul la praline over the top et d'un style vraiment insipide. C'était la première romance paranormale que je lisais depuis longtemps et ça m'a choqué. Je cite ma critique sur un certain site : "Franchement, j'en suis arrivée à me demander une fois le bouquin achevé si la VF n'avait pas été coupée ou modifiée tant la seconde moitié du roman était mal ficelée." Comme je ne pense pas que les auteurs de romance soient plus mauvaises que d'autres, contrairement à certaines personnes, j'ai été télécharger la VO quand je suis arrivée au second volume. Et j'ai été choquée des différences ! Je vous mets juste un exemple VO/VF :

"I say we should stake him to an anthill and throw little pickles at him."
Amanda Devereaux laughed at Selena's suggestion. Leave it to her big sister to make her laugh, no matter the tragedy.Which was exactly what had her sitting at Selena's tarot card and palm-reading table in Jackson Square on a cold Sunday afternoon, instead of lying in bed with the covers pulled over her head.
(l'original, début du chapitre 1)

- Il faudrait l'attacher sur une fourmillière et l'enduire de confiture, proposa Selena.
Amanda Devereaux sourit : en dépit de la catastrophe qui venait de lui tomber sur la tête, sa soeur aînée parvenait à l'amuser. Pour chasser ses idées noires, elle était venue rendre visite à Selena sur son stand de Jackson Square, là où sa soeur lisait les tarots et décryptait les lignes de la main.
(la version française officielle)

Pour ceux qui maîtrisent bien l'anglais, on voit bien que l'on passe d'un style un minimum construit à quelque chose de très plat et banal. Et je ne parle même pas des parties manquantes ^^

Celui-là est plus long :

Mr. "Do Me" Gorgeous Man is a vampire!
"Oh no, no, no."Amanda's entire body shook from terror and it took every piece of self-control she possessed not to launch into a screaming fit. "Are you going to suck my blood?"
He arched a sardonic brow. "Do I look like a lawyer to you?"
She ignored his sarcasm. "Are you going to kill me?"
His face completely unamused, Hunter sighed irritably. "If I intended to kill you, don't you think you'd already be dead?"
He stepped closer to her and offered her a wry, evil grin she knew was meant to intimidate her. And boy howdy did it work.
He lifted his free hand up to stroke the skin of her neck where her jugular was. The feather-light touch sent chills over her. "Come to think of it, I could just suck you dry, then gnaw your hand off with my fangs and be free."
Her eyes widened in terror.
"But lucky you, I have no intention of doing that, either."
(l'original, début du chapitre 3)

Amanda crut défaillir : non ! Cela ne pouvait pas être vrai ! Cet homme si séduisant ne pouvait pas être un vampire !
Horrifiée, elle dut faire appel à tout son sang-froid pour ne pas se mettre à hurler.
- Vous... vous allez boire mon sang ?
Il la regarda d'un air moqueur.
- Vous allez me tuer ? insista la jeune femme.
L'air moqueur se mua en une expression courroucée.
- Si j'avais l'intention de vous tuer, ne pensez-vous pas que vous seriez déjà morte ?
De nouveau, la mine de l'homme se modifia, et un sourire sardonique se dessina sur ses lèvres. Amanda comprit qu'il cherchait à l'impressionner. Et il y parvenait, d'ailleurs : à son corps défendant, elle se mit à trembler.
Il tendit la main et posa deux doigts sur sa jugulaire, puis la caressa doucement, d'une caresse aussi légère que l'effleurement d'une plume.
- Réfléchissez un peu, petite : il me suffirait de vous vider de votre sang, de sectionner ensuite votre poignet d'un coup de dent, et je serais libre... Plus de menottes ! Mais je ne veux pas vous faire du mal.
(la version française officielle)

Sans commentaire 🙂

Maintenant, deux choses à prendre en considération :
- les traducteurs sont trop souvent mal payés, ce qui ne donne pas envie de se fouler, j'en sais quelque chose, et ne font qu'obéir aux directives de l'éditeur. Si l'éditeur te sort "faut que le roman fasse 300 pages en poche" et que tu as une trad' de 500 pages, t'es obligé de couper 200 pages. Je me souviens d'un exemple avec un roman de Lance Dragon, sur un vieux site internet sans doute disparu aujourd'hui, où des chapitres entiers avaient été retirés et résumés en 3 lignes.
- les traducteurs peuvent fournir une traduction complète mais l'éditeur se charger, par derrière, d'adapter à sa sauce. S'il estime que l'auteur fait trop compliqué ou que la livre est trop long pour être publié tel quel car ça va fatiguer le lecteur ou coûter trop cher, il peut couper sans avoir de compte à rendre.

Maintenant, je balance une pierre dans la gueule de J'ai lu mais Brag' ne fait pas forcément mieux. Par contre, dans les cas que je connais, on sent plus le traducteur qui en a ras-le-bol ou qui est juste incompétent qu'une volonté éditoriale de fournir un texte simple aux lecteurs. En exemple, je peux citer Riley Jenson, où les passages un peu argotiques sont mal traduits et où de la vulgarité est ajoutée dans les scènes de sexe qui ne le sont pas en VO (sic!).

En comparant VO/VF de romans japonais, j'ai aussi eu la surprise de voir des passages coupés, y compris chez des éditeurs de renoms. Malheureusement, je n'ai plus tous les titres en tête (mais je crois qu'il s'agissait d'un roman de Murakami Haruki).

"Je veux bien connaître n'importe quoi, surtout si c'est recouvert de chocolat. Si ce sont des tablettes de chocolat recouvertes de chocolat, c'est encore bien mieux." Moi, dans un état normal.
[Mon nouveau blog en cours de construction]

Jen
... un peu
Messages: 7
Permalink
Publier Re: Mauvaises traductions
le: 25/09/2012, 16:42
Citer

Merci beaucoup pour ces explications de ce qui se passe dans l'édition lorsqu'il est question de traduction, je ne savais rien du tout à ce sujet et ce que tu racontes est vraiment intéressant et très instructif! (ça fait peur aussi)
Les exemples de traduction font peur eux aussi! Je n'étais en effet encore jamais tombée sur des horreurs pareilles! Je pense que le problème dépasse même la question du style, j'ai carrément l'impression que la personne n'a pas compris ce qu'elle a lu en anglais et n'a donc bien évidemment pas été capable de faire une traduction... Quand j'ai lu ces extraits, j'étais vraiment partagée entre le rire et l'horreur!

Roshieru-
Chan
... beaucoup
Messages: 78
Permalink
Publier Re: Mauvaises traductions
le: 25/09/2012, 16:55
Citer

Après, il y a aussi de très bons traducteurs, comme celui de Pratchett qui se creuse vraiment pour adapter les jeux de mots (après on aime ou on n'aime pas). Donc il ne faut pas tout voir en noir. Mais la traduction n'est pas une science exacte et les mauvaises pratiques de tous côtés sont courantes ^^

Sinon, les séries TV sont souvent massacrées. Xena censurée. Buffy bêtifiée. Etc. En plus, il faut que le doublage français colle aux mouvements des lèvres alors ça accroît les problèmes. Et je ne parle pas des animes longtemps massacrés à la truelle du tout public (Ken, Nicky Larson, etc.).

"Je veux bien connaître n'importe quoi, surtout si c'est recouvert de chocolat. Si ce sont des tablettes de chocolat recouvertes de chocolat, c'est encore bien mieux." Moi, dans un état normal.
[Mon nouveau blog en cours de construction]

Kira
... passionnément
Messages: 163
Permalink
Publier Re: Mauvaises traductions
le: 26/09/2012, 16:55
Citer

Je me souviens de certains tomes de la Confrérie de la dague noire où le texte rendait vraiment bizarre en français (des problèmes de point de vue, notamment, de pronoms employés sans queue ni tête...) Conclusion : mieux vaut lire en vo, quant on peut, même si effectivement certains traducteurs font de l'excellent travail (Harry Potter par exemple a été soigné pour la traduction française). Par curiosité, si certains l'ont lu: le style de Twilight est-il vraiment plat en anglais, ou une traduction trop hâtive est-elle cause de certains soucis?

Roshieru-
Chan
... beaucoup
Messages: 78
Permalink
Publier Re: Mauvaises traductions
le: 27/09/2012, 03:38
Citer

Ohlà, Twilight. Je n'ai pas pu dépasser les premiers chapitres en VF (j'ai arrêté peu après le premier jour au lycée de la miss, la scène au réfectoire, avec les gens ténébreux qui essayent de passer inaperçu en s'isolant en groupe XD). Je me suis promis de tenter la VO mais c'est vrai qu'il faudrait que j'aille voir des extraits.

"Je veux bien connaître n'importe quoi, surtout si c'est recouvert de chocolat. Si ce sont des tablettes de chocolat recouvertes de chocolat, c'est encore bien mieux." Moi, dans un état normal.
[Mon nouveau blog en cours de construction]

Jeanne
Modérateur
Messages: 545
Permalink
Publier Re: Mauvaises traductions
le: 01/10/2012, 17:28
Citer

Fil très intéressant... J'ai lu les exemples de Roshieru : il est clair que l'humour et la vivacité du style original a été complètement sapé ! Pourtant je n'ai pas souvenir d'un style merveilleux chez Kenyon, mais c'est déjà mieux que la trad !

Pour Twilight, c'est peut-être la même chose. Le style est plutôt quelconque, pas spécialement brillant, mais je n'ai pas non plus compris les critiques virulentes dirigées contre cet aspect-là du livre (je l'ai lu en VO). Personnellement, c'est l'histoire qui m'a lassée.

Je me rappelle avoir été agréablement surprise par une traduction de Nora Roberts chez Harlequin : La Fierté des MacGregor. Et il est évident qu'il existe des traductions littéraires tout à fait bonnes. Mais en majorité, en romance, c'est plutôt décevant, les traductions ont effectivement tendance à "aplatir" le style.

Mon blog : Romanceville, où les histoires d’amour finissent bien

Roshieru-
Chan
... beaucoup
Messages: 78
Permalink
Publier Re: Mauvaises traductions
le: 02/10/2012, 03:39
Citer

les traductions ont effectivement tendance à "aplatir" le style.

Je pense qu'il y a aussi un autre problème : en France, beaucoup de gens pètent plus haut que leur cul dans le domaine artistique. La SFFF ? Caca. La romance ? Caca. L'horreur ? Caca. Le film d'action ? Caca. Rappelez-vous les critiques quand Buffy a été diffusée en France ? Je me souviens que la série était si descendue que je me refusais à la regarder alors que j'avais 12 ans... Or, aux USA, la plupart des spectateurs étaient des adultes et la série a manqué plusieurs fois de peu de hautes récompenses. En France, c'était mal considéré et, comme par hasard, beaucoup de choses sont simplifiés dans la traduction. Par contre, chez nous, ça s'extasie sur les dernières œuvres décrivant les malheurs de la bourgeoisie parisienne (comparé aux USA ou à l'Angleterre, il y a peu de films avec une âme "régionale"), etc, etc... Tout ce qui peut avoir une soit disant prétention intellectuelle (alors qu'en réalité...). Ce qui existe aussi aux USA ou en UK mais moindrement : le "genre", au cinéma ou à l'écrit, a le droit d'exister et est respecté. Regardez qui produit des adaptations de Jules Verne : pas nous. Pourtant, même le Japon en fait ! Paul Féval, l'un de nos plus grands auteurs de romans d'aventure, est totalement ignoré. Ce que je veux dire, c'est que si tu as une idée préconçue de ton lectorat ou de tes spectateurs, alors tu ne peux pas faire un bon produit importé. Or, en France, tout ce qui touche trop à l'imagination est méprisé car nous avons beaucoup d'idées préconçues sur ce qui est intelligent et littéraire. Et qu'est-ce que la romance si ce n'est un autre genre flattant l'imagination ?

Les problèmes de la VF Doctor Who, par exemple, sont des problèmes de moyens. Le texte est, globalement, correct, il y a de vrais efforts d'adaptation... or celui qui gère ça respecte son public. Le traducteur de Pratchett aime le travail de l'auteur, et tu le ressens dans sa façon de le traduire. Après il y a la question du goût personnel qui fait qu'on aime ou qu'on n'aime pas mais tu ne peux pas dénier les efforts faits. Maintenant, je pense que beaucoup d'éditeurs font de la romance (ou même de la SFFF) sans l'aimer et beaucoup de traducteurs la traduisent sans l'aimer. Or, si tu n'aimes pas ce que tu fais, que tu le fais juste pour l'argent, et si en plus tu méprises ceux qui vont lire tes auteurs, alors tu ne peux pas faire du bon travail. Vous pouvez penser que j'exagère un peu mais, encore récemment, une personne s'était "exprimée" sur sa perception de la romance (soit disant issue du milieu professionnel en question mais on peut avoir des doutes vu certaines aberrations dans son propos). J'essayerai de retrouver l'article en question.

En plus de ça, je sais très bien, pour en avoir côtoyé, que certaines personnes choisissent la traduction littéraire faute de mieux et qu'elles traduisent un roman comme on traduirait le mode d'emploi du dernier Moulinex, avec un dictionnaire (ce qui n'est pas mal) et sans jamais se demander si le mot qu'il y a dans le dico est adapté (c'est mal). Ce sont des gens qui ne lisent pas et se plaignent déjà en licence de langue d'avoir des cours de littérature ou des œuvres à lire en VO.

"Je veux bien connaître n'importe quoi, surtout si c'est recouvert de chocolat. Si ce sont des tablettes de chocolat recouvertes de chocolat, c'est encore bien mieux." Moi, dans un état normal.
[Mon nouveau blog en cours de construction]

Jen
... un peu
Messages: 7
Permalink
Publier Re: Mauvaises traductions
le: 07/10/2012, 10:03
Citer

C'est toujours très intéressant ce que tu as à raconter sur la traduction, Roshieru-Chan!! (un peu affolant aussi, mais très intéressant^^)

Kira
... passionnément
Messages: 163
Permalink
Publier Re: Mauvaises traductions
le: 09/10/2012, 16:45
Citer

@Roshieru : je crois qu'on a lu la même chronique, mais la page a été supprimée (http://lesideesheureuses.over-blog.com/ ... 64865.html) Du coup j'ai été voir les traductions de la Dague Noire et effectivement, dans le tome 3, ils ont supprimé toutes les négations (genre "je suis pas digne de toi" ou "t'es pas sale" et autres joyeusetés). Au secours.

Pages: [1] 2
Mingle Forum by cartpauj
Version: 1.0.34 ; Page chargée en: 0.035 secondes.

Laisser un commentaire