La Prophétie d’Agata

AHT1_petit

5,99 € / 8,99 $

Acheter l’ebook :
7switch-buy
amazon-buy
iBooks-buy
kobo-buy
fnac-buy

Auteur : Florence Gérard

Série : Alexia Hope (premier tome)
Genre : Bit lit, Vampires, Loups-garous, Elfes, Démons, Métamorphes
Longueur : Roman (69 000 mots)
Sensualité : Moyen

Alexia Hope, Lexie pour les intimes, a perdu son mari et son fils il y a deux ans. Depuis, elle vit comme un zombie, enfermée dans sa solitude, entre son boulot et les cours de tir qui lui permettent d’évacuer sa rage.

Sa triste routine bascule le jour où elle est sauvée d’une attaque de vampires par… un autre vampire ! Lexie pénètre alors un monde où ange, démon, néphilim, elfe, vampire, métamorphe et loup-garou se côtoient. En effet, il semblerait que selon une ancienne prophétie, elle soit celle qui doit sauver l’humanité. Mais comment faire pour sauver les autres quand on a soi-même perdu l’envie de vivre ?

Je me réveille avec une terrible migraine dans… mon lit ?! Cela ne peut pas être qu’un rêve… Mon horloge indique seize heures, et je réalise que j’ai largement fait le tour de l’horloge. J’essaye de me rappeler comment je suis rentrée chez moi, lorsque j’entends du bruit provenant de la cuisine. Je me lève précipitamment, mais retombe aussitôt sur mes draps. On dirait que je n’ai pas si bien récupéré que ça ! Je décide donc de recommencer plus calmement et cette fois, je parviens à me relever.

En passant dans le salon, je récupère une dague décorative que j’espère assez aiguisée et je m’approche discrètement de la cuisine. Il y a de la lumière, je vois une ombre bouger et surtout, je reconnais le bruit de… la cafetière ! J’arrive dans l’ouverture de la porte et me retrouve face au dos d’un grand mec baraqué, avec un manteau en cuir noir lui arrivant jusqu’aux chevilles. J’ai déjà vu ce type quelque part, mais où ? Avant que je ne puisse lui poser la question, il se retourne en disant :

« Est-ce que tu te sens mieux ? »

Et là, ça me revient. C’est le gars du bar, celui qui se contente de me mater depuis un mois. Son regard reste d’un bleu trop clair et son expression est toujours aussi indéchiffrable.

« Je crois… Est-ce que je dois te remercier ? Mais comment as-tu su où j’habite ? Qui es-tu ? …

— Je vais répondre à toutes tes questions, mais tu devrais prendre un café d’abord. »

En parlant, il dépose devant moi ma tasse favorite, sur laquelle est imprimée une photo de Chris, Nolan et moi. Il a même mis deux sucres dedans. Mais comment sait-il comment j’apprécie mon café ?

« On se connaît ? Je veux dire, à part le fait que tu me mates depuis un mois au Blue Night ?

— Pas dans cette vie, en tout cas. Et en ce qui concerne mon comportement au Blue Night, je dirais que tu m’as également pas mal reluqué. »

Je ne peux pas le nier, alors je me contente de porter la tasse à ma bouche et d’en avaler quelques gorgées. Je préfère changer de sujet.

« C’était qui, ces trois barges ? Ils étaient si rapides, et j’ai tiré sur l’un d’eux… c’est comme s’il n’avait rien eu !

— Il s’agissait de vampires. Des renégats, pour être plus précis. Ils ont décidé de vivre en dehors des lois de notre peuple en s’attaquant aux humains. C’est pour cela que j’ai été obligé de les tuer. »

Il raconte ça comme s’il parlait de la météo, alors que je suis à deux doigts de m’étouffer avec mon café. Une chose qu’il a dite en particulier m’intrigue.

« Tu dis “notre peuple”. Ça veut dire que tu es également…

— … un vampire, tout à fait. »

Sous le choc, je dois trouver une chaise illico presto si je ne veux pas m’effondrer par terre !

« … une lecture très agréable et qui, surtout, en promet beaucoup pour la suite, que j’attendrai avec impatience. » – Amélie Voyard-Venant

« Voilà une lecture qui m’a entraînée au cœur d’une histoire pleine de rebondissements, et qui met en avant un univers de bit-lit suffisamment vaste pour ouvrir sur ce que je qualifierai de “quêtes à tiroirs”. » – Eve Terrellon

« J’ai été très emballée par l’histoire, car il y a tous les ingrédients que j’aime dans la bit-lit, même si la confrontation finale a été expédiée un peu vite. » – Winry

5 commentaires
  1. Tout cela me fait penser à un équivalent francophone d’Anita Blake en condensé (bien que je n’en aie pas lu depuis longtemps) : une héroïne adulte, du surnaturel, des personnages variés dont les caractéristiques non-humaines sont exploitées, des thèmes adultes, une série d’aventures.

    Il y a quelques maladresses de style, lequel n’est pas extraordinaire, mais cela ne gêne pas véritablement la lecture, pas plus que les deux trois coquilles. L’histoire est captivante bien que se déroulant un peu trop rapidement à mon goût ; la résolution de l’intrigue principale s’effectue vraiment trop vite, c’est frustrant. On note quelques clichés du genre, mais il y a également des éléments originaux (d’après moi) donc ça passe très bien.

    Les forces du livre sont ses personnages, dont certains mériteraient certes d’être développés un peu plus, mais la majorité l’est suffisamment. Au lieu du traditionnel trio humaine-qui-ne-l’est-pas, vampire et loup-garou, on a une véritable galerie de créatures chacune avec leur particularités propres, certaines dues à leur nature, d’autres à leur personnalité.

    Il semble de fait que ce premier tome ait vocation à planter le décor (d’où peut-être le traitement de l’intrigue principale, ce qui est dommage) et le fait très bien, tout en conservant une grande part de mystère quant à l’avenir. Beaucoup de potentiel, qui se réalisera je l’espère dans le (les ?) tome(s) suivant(s).

    En résumé, une lecture très agréable et qui, surtout, en promet beaucoup pour la suite, que j’attendrai avec impatience. Au moins, je sais ce que je lirai en février 2014… même si c’est loin ! Trop loin !!

  2. Dans le genre de la Bit-Lit, il n’y avait pour le moment que La communauté du Sud de Charlaine Harris que je réussissai à lire… Et maintenant il y a aussi Alexia Hope de Florence Gérard!!

    Des personnages attachants (il y en a pour tous les goûts), une écriture simple qui fait que l’on plonge facilement dans l’histoire…
    Cette première intrigue plante effectivement le décor, nous fait aller à la rencontre des personnages. On attend donc avec impatience la suite des aventures de Lexie afin d’apprendre un peu plus à tous les connaître…

    A découvrir!

  3. Voilà une lecture qui m’a entraînée au cœur d’une histoire pleine de rebondissements, et qui met en avant un univers de bit-lit suffisamment vaste pour ouvrir sur ce que je qualifierai de « quêtes à tiroirs ». Et j’aime les « quêtes à tiroirs » ^^. Ça donne tout de suite une perspective pleine de mystère au scénario. Sur ce point, l’imagination de Florence Gérard semble fertile, et je ne doute pas qu’elle saura exploiter chacune des pistes que tel le petit Poucet, elle a semées dans ce premier tome.

    De ce livre, je retiendrai surtout la richesse de la palette des personnages. Il y en a vraiment pour tous les goûts. L’auteur n’a pas commis l’erreur de sacrifier ses personnages secondaires et cela donne tout de suite un souffle très vivant à l’ensemble.

  4. Merci à vous trois pour vos commentaires positifs! Cela fait chaud au coeur pour un premier livre que j’ai même hésité à présenter… Consciente des problèmes de forme, j’espère compenser par l’intrigue qui ne cessera de s’étoffer au cours des prochains tomes.

  5. J’ai trouvé l’histoire très sympa. Ce que je regrette, c’est la vitesse à laquelle début l’intrigue. Beaucoup trop rapide à mon goût. Toutefois les personnages rattrapent assez vite se problème. Ils sont en effet très attachants et donnent envie de lire la suite

Laisser un commentaire