La Saga de Moira et Svein

SagaAlt_petit

4,99 € / 6,99 $

Acheter l’ebook :
7switch-buy
amazon-buy
iBooks-buy
kobo-buy
fnac-buy

Auteur : Richard Arlain

Les Enfants de Heim
Genre : Romance science-fiction, Vikings
Longueur : Roman (58 000 mots)
Sensualité : Doux

Aux frontières de la Fédération rôdent encore des « teroristoj », dont les Vikings de Heim. Endurcis par les difficiles conditions de survie sur leur planète, c’est par des raids brutaux qu’ils s’emparent de l’eau et de l’air qui leur manquent. Or vingt-sept mille kilotonnes d’eau potable doivent prochainement partir de Mellnock, la planète voisine. Une proie sur mesure pour les guerriers de Heim…

Secrètement fasciné par les Fédérés, Svein Sigurdson participe au commando contre le FSS Whedon. Un assaut qui réunit les forces de quatre clans Vikings ne devrait être qu’une formalité. Mais cette opportunité n’est-elle pas trop belle pour être vraie ?

Moira Latimer, originaire de Mellnock, embarque comme technicienne à bord du FSS Whedon. Lorsqu’elle voit le nombre de soldats qui les accompagnent, elle sait que cette fois, les risques et les enjeux dépassent tout ce qu’elle a connu. Elle est encore loin d’imaginer à quel point l’attaque des Vikings berserks va changer son destin, et celui du monde qu’elle connaît…

« J’ai été emportée d’un bout à l’autre par tant d’émotions, de souffrances et de craintes bravées, de maîtrise de soi que montrent Svein — et Moira ! —, sans même s’en rendre compte. » – Vanessa Terral

« … une excellente surprise. L’univers est extrêmement bien construit, et l’alternance des points de vue offre une analyse très intéressante des deux cultures : j’adore ! » – Amélie Voyard-Venant

« On y trouve tout ce que j’aime dans une romance, et même plus encore avec le côté science-fiction : des héros bien campés, un cadre extrêmement cohérent, des sentiments profonds et sincères, des personnages secondaires importants pour faire avancer l’histoire. » – Winry

14 commentaires
  1. Il est rare que je lise le matin, mais là, j’avais vraiment envie de continuer (et terminer) l’aventure ! En un mot : gé-nial. Et pourtant, ce n’était pas forcément le titre qui me tentait le plus : ce fut donc une excellente surprise.

    L’univers est extrêmement bien construit, et l’alternance des points de vue offre une analyse très intéressante des deux cultures : j’adore ! L’écriture n’est pas sans quelques maladresses, mais ça se lit très, très bien. Beaucoup de rebondissements passionnants, et je me suis réellement demandé quelles solutions nos deux héros allaient trouver, ce qui pour moi n’est pas courant.

    En parlant des héros : je les ai beaucoup aimé tous les deux, leur caractérisation est soignée, de même que celle de plusieurs personnages secondaires. L’auteur évite ainsi l’écueil d’avoir deux héros forts, en oubliant le reste du « casting ».

    Et en bonus, l’extrait en fin d’e-book du prochain livre de Richard Arlain, malgré encore une fois un résumé qui ne me tentait que moyennement, m’a réellement emballée !!

    Et hop : dans mes favoris !

  2. J’attendais ce roman avec impatiente, le résumé m’ayant beaucoup attiré.
    Je n’ai pas été déçu. J’ai lu le livre quasiment d’une traite.
    Comme le dit Mélie, des personnages bien campés, des seconds rôles présents, une action formidablement prenante.
    J’ai tout simplement adoré.
    Par contre ‘ai fait une fausse manœuvre en notant. J’espère qu’il sera possible de corriger : je lui donne 5 étoiles !

  3. ce livre est un de mes préférés chez laska (et même ailleurs). on y trouve tout ce que j’aime dans une romance, et même plus encore avec le côté science fiction : des héros bien campés, un cadre extrêmement cohérent, des sentiments profonds et sincères, des personnages secondaires importants pour faire avancer l’histoire.
    les deux mondes sont très bien décrits, et comme les éléments sont distillés au fur et à mesure, on n’est pas noyés sous les informations du premier chapitre. j’ai aussi beaucoup aimé le traitement de la légende des berserks.
    j’ai vraiment beaucoup apprécié ma lecture, et j’attends les prochains romans de richard arlain avec impatience.

  4. J’espérais que mon livre plairait à ses lectrices, mais toutes mes espérances sont dépassées avec ces trois premiers retours ! Je vous en remercie. Je suis très heureux que vous soyez satisfaites de votre lecture.

    Il ne me reste plus qu’à espérer vous donner davantage de bonne lecture. En tout cas j’écris.

    Je parle un peu plus de La Saga dans le Webzine Les Romantiques d’Avril 2013, au fait.

  5. J’ai tout particulièrement aimé ce roman, que j’ai lu d’une traite! Je craignais que les différentes inspirations se mêlent de façon confuse, mais en fait, la transposition des Vikings comme pirates de l’espace est très juste! Et que dire des scènes de furie! J’ai été emportée d’un bout à l’autre par tant d’émotions, de souffrances et de craintes bravées, de maîtrise de soi que montrent Svein – et Moira! –, sans même s’en rendre compte.
    Les personnages secondaires ne laissent pas indifférents (Thom et Alrune… Whouahou! <3 ) et sont bien construits, riches, même ceux chez lesquels on ne s'attendrait pas à trouver de la profondeur. Je pense là au "couple" arrivant sur la fin, qui se révèle plus complexe que je l'avais cru pour des persos apparaissant dans les derniers chapitres. Mais Richard ne lâche rien et parvient à nous tenir en haleine par l'intrigue politico-magouilleuse jusqu'au bout!

    Bref, un livre que j'ai beaucoup aimé, et j'ai aussi apprécié le courage de l'auteur de placer cette histoire dans un monde SF, univers peu présent dans le genre de la romance – du moins en France, pour ce que j'en sais.

    Merci à Richard d'avoir su m'embarquer à la suite de Svein, Moira, Thom (tout à fait mon type de fantasme! XD ) et compagnie! J'ai hâte de découvrir "Les Maladroits" maintenant!

    PS: Mention spéciale pour l'éclat de rire que m'a arraché le "point faible" de Svein, révélé à la toute fin. Je ne peux pas trop en dire, mais imaginer la scène me fait encore sourire!

  6. Merci !

    Ah oui, Thom et Alrune. Je suis en train de réfléchir à une suite avec eux deux. En fait, plus j’y pense, plus les idées arrivent… Donc il est probable que je retournerai sur Heim.

  7. D’habitude j’évite comme la peste les auteurs masculins. Je ne sais pas pourquoi, c’est juste comme ça, je n’accroche pas.
    Mais là, j’ai tout de suite eu envie de plonger avec eux, je me suis identifiée tantôt à Moira, tantôt à Svein. J’ai vécu sa rage avec plaisir, j’ai savouré l’abandon et le courage de Moira.
    J’ai aimé leurs faiblesses, ça les rendait plus humains, et leur donnait la force pour avancer.
    J’ai aussi bien aimé les personnages secondaires, ils étaient attachants.
    Bref dans l’ensemble c’était parfait et je resigne demain.
    CDG

  8. J’ai vraiment beaucoup aimé cette histoire. Déjà, j’aime la Science Fiction. J’en ai beaucoup lu, et je suis devenue assez exigeante dans ce domaine. Et là, tous les ingrédients étaient au rendez-vous. Création d’un univers futuriste parfaitement crédible, aventure, vaisseaux spatiaux, personnages atypiques, technologie surprenante et suspense.
    La romance qui lie le tout s’inscrit impeccablement dans ce scénario, et j’avoue que j’ai compris le faible de Moira^^. J’ai aussi bien apprécié l’épilogue, qui pose vraiment les protagonistes dans la mise en place d’une histoire entre eux sur le long terme. Et vu le nombre d’obstacles, ce n’était pas gagné ^^.

  9. Ce n’était pas gagné en effet. Mais ça me fait plaisir de savoir que j’ai réussi, au moins pour quelques lectrices.

    Merci Eve, merci CDG.

  10. Après tous les commentaires élogieux, je m’étais dit qu’il fallait que je me pose pour lire ce roman, à un moment sans commande à rendre, sans corrections à envoyer.
    Malheureusement, la rencontre ne s’est pas faite.
    Le style n’était pas désagréable, mais le coup de foudre ne me paraissait pas aussi évident qu’on ait envie d’envisager de quitter son monde pour l’autre (ne serait-ce qu’une seconde). Et je trouve que les otages étaient pas mal détachés de tous ceux qui sont morts de manière aussi violente. La seule qui était psychologiquement crédible dans cette affaire était Suarez et pourtant, elle était caricaturale.
    Les bons points, pour moi :
    → J’ai apprécié le fait qu’il y a une héroïne noire (trop rare) ;
    → J’ai apprécié le fait qu’il y ait un couple mixte (extrêmement rare) ;
    → J’ai sûrement une nouvelle façon de voir l’eau, mais d’où je viens, elle est déjà très précieuse parce que l’eau courante n’est pas à jour ;
    → Le choc des cultures était intéressant ;
    → Je me demande pourquoi le fétiche des mains, mais après, à quelques kilomètres de moi il y a des peuplades qui vivent à l’ancienne et se demandent sûrement pourquoi les Occidentaux s’intéressent tant aux poitrines…

    • J’ai adoré ce roman ! Mon préféré de tous ceux que j’ai lu depuis que j’ai souscrit mon abonnement, je l’avoue en toute simplicité.
      Peut-être parce que la romance apporte un plus à une intrigue solide sans la noyer ? J’ai vraiment aimé le décorum SF, sa cohérence, et le traitement du choc culturel. Le peuple de Svein est particulièrement riche et intéressant, on le découvre tout au long du roman, par des détails parfois tout en finesse.
      Un vrai coup de cœur.

  11. Je l’ai enfin téléchargé.
    Je t’en donnerai des nouvelles
    Aliette

Laisser un commentaire