Le Clan des maudits

AHT2_petit

5,99 € / 8,99 $

Acheter l’ebook :
7switch-buy
amazon-buy
iBooks-buy
kobo-buy
fnac-buy

Auteur : Florence Gérard

Série : Alexia Hope (deuxième tome)
Genre : Bit lit, Loups-garous, Vampires, Elfes, Démons
Longueur : Roman (67 000 mots)
Sensualité : Moyen

La vie d’Alexia est de nouveau sereine et stable : elle travaille au Concilium à mi-temps et continue à rechercher sa mère. Cependant, ce quotidien prévisible prend fin un soir, après l’appel désespéré de la sœur de Conan. Et pour cause ! Sept meurtres en sept mois ont été commis au sein de sa meute, et elle demande l’aide officielle du Concilium.

Voilà donc Conan et Lexie partis pour arrêter un meurtrier. Mais cette nouvelle aventure pourrait amener bien plus de questions que de réponses…

Cela fait des mois qu’il enquête pour retrouver ma mère et, pour l’instant, cela n’a rien donné. Cependant, il n’abandonne pas et, rien que pour ça, il a tout mon respect et ma considération.

« Ce n’est pas grave. Raconte ce que tu as appris !

— Le coven de ta mère est resté quelques années dans le nord. C’est là-bas que je me suis rendu dans l’espoir de retrouver sa trace. Malheureusement, la communauté des sorcières a disparu il y a un peu moins d’un an sans laisser le moindre indice de pourquoi, ni où elles sont parties. Et crois-moi, j’ai cherché !

— Est-ce que les habitants du coin ont reconnu la photo de ma mère ? »

Le moindre signe prouvant qu’elle est en vie suffirait à me combler. Kelen met quelques instants à me répondre et je ne peux m’empêcher d’insister :

« Réponds, s’il te plaît !

— Il y a beaucoup de rouquines dans ta famille maternelle, et cette photo a presque trente ans. Elle a dû changer depuis…

— Kelen, arrête de tourner autour du pot !

— Non, Lexie, personne ne l’a formellement reconnue. Je suis navré. »

Mon fardeau se fait plus pesant et mon espoir diminue au fur et à mesure des mois qui passent. Elle était pourtant là dans une vision de mon avenir — même si je ne l’ai pas identifiée de visu —, mais je commence à douter de sa véracité. De plus, mes prémonitions se font plutôt rares depuis la mort de Bélial, alors que j’aimerais vraiment savoir dans quel endroit ma mère se cache.

« Merci pour ta franchise. »

Mon ton est piteux, aussi Kelen s’empresse de continuer :

« Je n’abandonne pas, Lexie, jamais ! Certains m’ont raconté que les sorcières vendaient des potions dans lesquelles se trouvent des herbes qui poussent uniquement dans le sud-ouest, sur la chaîne montagneuse, et uniquement l’été. Ce n’est pas grand-chose, mais c’est ma nouvelle piste. Je consulte les manuels d’herboristerie afin de trouver un endroit qui serait particulièrement prisé pas les guérisseuses. »

Je savais qu’il ne me laisserait pas tomber, mais cela fait un bien fou de se de l’entendre confirmer.

« Merci encore pour tout ce que tu fais, Kelen. Sans toi, je ne sais pas comment je m’en sortirais… Tu vas me prendre pour une folle, mais je sens qu’elle m’appelle à l’aide dans mon sommeil. Elle est en danger, je le sais, et ça me rend malade de ne rien pouvoir faire.

— On va la trouver, je te le jure ! »

Il paraît si confiant, contrairement à moi qui suis à présent franchement pessimiste…

« Oui, mais est-ce que ce sera à temps ?

— Je ferai ce qu’il faut pour ça, Lexie. Aie confiance en moi ! »

Il pose sa main sur la mienne en le disant, dans le but de me réconforter, je suppose ; cependant, l’effet est tout sauf apaisant. Je suis traversée par une énergie qui accélère les battements de mon cœur, augmente l’afflux de mon sang, crispe le moindre de mes muscles et, d’une manière assez étrange… m’excite !

à venir…
2 commentaires
  1. (Avant tout : je me suis spoilée pas mal de choses importantes par inadvertance, en milieu de lecture, en préparant la page du troisième tome sur Goodreads, mais ça n’a pas gâché ma lecture plus que cela. Donc N’ALLEZ PAS lire le résumé du troisième tome, que ce soit sur le site des éditions Laska ou sur Goodreads !!)

    J’attends la sortie de cette suite depuis que j’ai terminé La Prophétie d’Agata, et je n’ai pas été déçue. Cette fois-ci, Florence Gérard nous en apprend plus sur les loups-garous de son monde, qui forment une société à part assez particulière. L’évolution des pouvoirs d’Alexia met un peu de piment dans sa manière d’appréhender cet univers, c’est très intéressant !

    Une ou deux petites maladresses mises à part, aucun problème avec l’écriture, c’est fluide, et on sent que l’auteure a fait un effort dans les descriptions notamment… c’est réussi !

    Personnellement, j’ai un peu de mal avec les noms des personnages de la même famille qui ont tendance à se ressembler, genre Jacob/Jamie/Jonas, ou la famille de Lexie. Mais dans un sens je peux comprendre, c’est juste que bon, c’est pas trop mon truc.

    Autre bémol, également purement personnel : pas assez de Meiling dans ce volume ! <3

    Mais tout ça ne m'empêchera pas d'attendre avec impatience la sortie du tome 3 cet automne (soit plus vite que je le pensais, yay !) 😀

  2. Merci Mélie,

    Tes commentaires sonnent toujours juste et me font plaisir… 😉

Laisser un commentaire