Le Noël de Bree Linten

NoelBree_petit

Auteur : Richard Arlain

Série : Les Enfants de Heim
Genre : Romance science-fiction, Vikings
Longueur : Nouvelle (10 000 mots)
Sensualité : Doux

Prix revendeurs : 0,99 € / 1,99 $
Notre prix :
0,00 $ !!
Gratuit

EPUB Mobipocket (Kindle)

Bree Linten est une journaliste d’envergure interplanétaire. Depuis l’attaque du FSS Whedon, qu’elle a couverte, elle est non seulement devenue conseillère de Mathilde, la reine des « Vikings », mais elle a obtenu le prestigieux prix Albert Londres pour son documentaire sur ce peuple de guerriers.

Pourtant, comme à chaque Noël qu’elle s’apprête à passer chez sa sœur, elle se sent jugée, incomprise et, surtout, pas à sa place dans cet univers familial et festif. Or, cette année, un membre de sa belle-famille, le lieutenant Tony Caffery, s’est mis en tête de s’immiscer dans sa vie privée. Vivement qu’elle reparte en mission et laisse toutes ces complications derrière elle !

3 commentaires
  1. J’ai dévoré la nouvelle sans me rendre compte du temps qui passait. Les personnages secondaires sont très têtes-à-claques, mais cela sert entièrement le propos « social » et m’a bien fait comprendre l’envie de Bree de s’enfuir de ce milieu.
    Un gros plus pour l’ambiance dans le club de boxe (j’ai adoré, mon petit côté warrior a folâtré là-dedans).
    Un moins pour la fin qui n’en est pas vraiment une et qui me fait hurler: « Rhaaaaa! Mais à quand la suite? »
    En tout cas, un très bon moment de lecture et j’ai hâte de connaître la suite des aventures de Bree et Tony! ^__^

  2. J’ai apprécié cette nouvelle et je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit aussi courte. J’aime bien le personnage de Bree, ses fragilités et ses forces, et son SSPT. Je suis curieuse de connaître la suite.
    Je suis juste un peu déstabilisée par les notions bien terriennes (Noël, les dates, etc.), ça me sort toujours un peu de la lecture.

  3. J’ai été très surprise en découvrant que cette nouvelle était incomplète, mais c’était l’occasion de découvrir les personnages et l’univers, autant de cette fiction que de « La saga de Moira et Sven ».
    J’ai trouvé le contexte de S.F. intéressant. On voit que l’auteur est à l’aise dans ce style et j’ai particulièrement apprécié certaines expressions comme le dossier aussi épais que le blindage d’un croiseur stellaire ou l’usage des lunettes à informations intégrées rappelant les google glass actuelles, le tout intégré de manière très naturelle au récit.

Laisser un commentaire