Par ton regard

Par_ton_regard_petit

0,99 € / 1,99 $

Acheter l’ebook :
7switch-buy
amazon-buy
iBooks-buy
kobo-buy
fnac-buy

Auteur : Vanessa Terral

Genre : Romance paranormale, Métamorphes
Longueur : Nouvelle (13 000 mots)
Sensualité : Doux

Sandra est reporter free-lance. Son sujet actuel la conduit à voyager à la frontière de l’Inde et de la Birmanie, en compagnie de quelques écologistes. Cependant, l’un d’entre eux fait tache, autant par son physique — du genre à ne pas s’y frotter — que par sa vigilance : Joachim. Sandra le soupçonne d’être un agent secret. Lorsqu’une fusillade éclate, elle n’a plus de doute. Et, désormais, elle lui doit la vie…

Mortellement blessé, Joachim ne peut plus dissimuler la vérité à Sandra. Elle seule est en mesure de le sauver, à une condition : qu’elle unisse son existence à la sienne.

« J’ai beaucoup aimé. Une histoire très bien écrite, prenante, dynamique. Des personnages très sympathiques. » – Fabiola Chenet

« … une lecture fort sympathique, qui jongle très bien entre action et sentiments. » – Amélie Voyard-Venant

10 commentaires
  1. Déjà, j’adore la couverture, absolument superbe. Le thème m’intéressait également beaucoup, et je l’ai trouvé bien mené. L’héroïne s’adapte peut-être un peu vite à sa situation, mais ça a l’air de faire partie de sa personnalité, par ailleurs très attachante. J’ai également bien aimé le traitement de Joachim.

    En résumé, une lecture fort sympathique, qui jongle très bien entre action et sentiments.

    • Merci beaucoup, Mélie, pour cet avis! 😀
      Très heureuse que mon approche du thème vous ait convenu, surtout si le thème lui-même vous interpellait.

      J’ai eu beaucoup de chance pour la couverture, j’adore le travail de Gizmo. Je lui ai signalé votre message d’ailleurs, merci pour elle. 🙂

  2. J’ai beaucoup aimé. Une histoire très bien écrite, prenante, dynamique. Des personnages très sympathiques. Par contre, je n’ai pas vraiment ressenti l’attraction entre les deux héros et c’est dommage, sinon j’aurais mis 5 étoiles. Autrement, une histoire comme j’aime en lire de temps en temps: pas de tension entre les personnages. Un vrai bol d’air frais. Et puis l’auteur a réussi à me surprendre avec notamment l’idée de l’héroïne quant à la manière dont elle va travailler le reportage. Bravo!

  3. J’ai bien aimé aussi le background and co, on sent que l’auteure maîtrise vraiment cet aspect, les scènes de combats… tout ça fonctionne bien et pourrait sûrement être plus développé sous forme de série de novella, ça n’est clairement pas du remplissage, mais le point de force de Vanessa Terral. Le couple, pour moi, fonctionne moins. Car au final les rapprochements existent, mais plus d’un ordre… intellectuel? On sent qu’il y a une acceptation, une compréhension et aussi une attirance, car elle est dite. Mais pas montrée ou pas assez. Et le rapprochement charnel m’a manqué (je ne dis pas forcément qu’il faut une scène de sexe pour faire une romance, ce n’est pas ça, QUAND SOUFFLE LE VENT DU NORD est pour moi une belle romance et côté contact…) là, vu la situation, etc. ça manque. On a l’impression que cet aspect nous sera dévoilé plus tard et il ne l’est pas.

    • Merci beaucoup pour cet avis, Nyaoh. =^.^=
      C’est vrai que ce qui, en tant que lectrice, m’intéresse le plus dans une romance est la façon dont les héros finissent ensemble. Hélas, en tant qu’auteure, j’ai tendance à reproduire ce « désintérêt » pour l’attirance physique (enfin, une belle scène avec un mec sexy est toujours agréable, mais pas ma priorité). C’est un point que je travaille aujourd’hui, de développer le rapprochement charnel, pour reprendre tes mots fort justes, autant que celui des esprits.

  4. J’aurais adoré avoir quelques mots de plus pour expliquer le rapprochement/l’attachement. Il n’y a pas de réel échange entre le moment où Sandra prend Joachim pour quelqu’un de froid et celui où elle trouve qu’il est la meilleure personne au monde. Elle dit avoir pris quatre jours pour digérer alors qu’elle a passé quatre jours inconsciente.
    Mais à côté, j’ai apprécié l’histoire et l’univers, et j’aurais adoré en lire plus (on devient accro aux séries, on dirait !).

    • Et avec l’aide de l’adrénaline? Non? Même avec beauuuuucoup d’hormones en furie à cause de la fuite, de la peur et de l’instinct de survie?
      Pfff… Flûte. ;-p
      Merci pour cet avis, j’essaierai de créer de meilleures transitions, si le cas se représente dans une de mes romances. 🙂

  5. Histoire sympathique, plaisante à lire.
    J’ai passé un bon moment.
    Merci

Laisser un commentaire