Quand tout aura changé

QTAC_petit

0,99 € / 1,99 $

Acheter l’ebook :
7switch-buy
amazon-buy
iBooks-buy
kobo-buy
fnac-buy

Auteur : Viviane Faure

Genre : Romance historique, Ségrégation américaine
Longueur : Nouvelle (13 000 mots)
Sensualité : Chaud

1955. Scott arrive de New York à Montgomery, Alabama, pour une mission de six mois. Un jour, dans le bus, le chauffeur ordonne à une jeune femme noire de se lever pour lui laisser la place, à lui, homme blanc. Quand elle refuse, elle se fait expulser du véhicule. Scott est choqué, mais aussi admiratif et intrigué devant le courage de la passagère.

Même si Connie a osé se rebeller contre l’ordre établi, elle a trop conscience de la mentalité ambiante. Elle sait qu’il est plus simple de se tenir éloignée des Blancs. Pourtant, l’insistance de Scott finit par avoir raison de sa méfiance. Laissera-t-elle leur improbable amitié devenir davantage, dans ce monde où Blancs et Noirs ne doivent pas se mêler ?

2 commentaires
  1. Ah, que j’aurais voulu que ce soit plus long, qu’on voit un peu plus des mondes dans lesquels ils évoluent.
    J’ai apprécié le fait que Connie participe d’une révolte, non pas par conviction, mais par « hasard » ou presque. Elle ne s’est pas levée ce matin-là dans l’envie de changer le monde. La situation a fait que.
    J’ai apprécié le fait que Scott, lui non plus, n’ait pas décidé en se levant de changer le monde. Ses actions, si elle sont involontaires au départ, sont assumées et deviennent une force.
    Ils sont tous les deux là, par hasard, ce qui les rend attachants parce qu’ils trouvent de la force là où ils ne pensaient pas en trouver.

  2. J’ai bien apprécié malgré des conditions de lecture loin d’être idéales (combo maladie + insomnie), je l’apprécierai peut-être un peu plus lors d’une éventuelle relecture.

    Les personnages m’ont parus très travaillés et c’est quelque chose que j’ai apprécié, de même que la construction de l’histoire. En revanche, je pense qu’il aurait fallu un roman, même court, pour mieux l’explorer. L’époque est fascinante et mériterait d’être visitée plus en longueur, d’autant plus qu’on resterait volontiers davantage avec Scott et Connie !

Laisser un commentaire