Imperfections

J’ai découvert la romance avec un soulagement immense, quelque chose qui me manquait sans que je m’en rende compte. Cette littérature qui parlait de sexe sans euphémismes ni fondus/enchaînés ni honte ni sarcasme. Cette littérature qui se consacrait à cet aspect pas du tout important de relations humaines ni fréquentes …

Entretien avec Richard Arlain

JC : Même si les statistiques exactes ne sont pas connues, on sait que les hommes sont très minoritaires parmi les lecteurs de romance. Qu’est-ce qui t’a donné envie de t’y intéresser, peut-être de surmonter certains préjugés ?
RA : Ce qui m’a amené vers la romance, c’est le plaidoyer d’une blogueuse passionnée …