Une nouvelle vie

NouvelleVie_petit

3,99 € / 5,99 $

Acheter l’ebook :
7switch-buy
amazon-buy
iBooks-buy
kobo-buy
fnac-buy

Auteur : Fabiola Chenet

Série : Le Prix du pardon
Genre : Romance historique, Époque victorienne
Longueur : Novella (43 000 mots)
Sensualité : Moyen

Cette fois, Vivian sait qu’elle est allée trop loin. Dans son désespoir de reconquérir son amant, le duc de Grandsvale, elle s’en est fait un ennemi. Elle doit à présent quitter l’Angleterre, sans ami ni possession.

Sur le bateau qui le ramène en France, Pierre de Crécy repère immédiatement cette belle jeune femme seule. Inquiet pour sa sécurité, il lui propose de se faire passer pour son fiancé, sans se douter que leur petit jeu les mènera aussi loin. Mais c’est sans importance : Vivian se rend à Paris, alors que Pierre vit dans le Bordelais. Rien ne laisse présager qu’ils se reverront un jour…

Pierre de Crécy avait tout de suite remarqué la jeune femme. D’une part, parce qu’elle était magnifique. D’autre part, parce qu’elle était accompagnée de deux hommes ; des nobles, selon toute évidence. Il avait d’abord pensé qu’il s’agissait de deux libertins et de leur maîtresse. Cependant, les trois personnages ne se parlaient pas du tout. Les deux hommes avaient la mine renfrognée ; pire, l’un d’eux semblait sur le point d’exploser, et toute son attention était rivée sur les faits et gestes de la jeune femme. Puis cette dernière était montée seule sur le pont.

Malheureusement, Pierre n’avait pas été le seul s’intéresser à elle, loin de là. Il ne tarderait pas à faire nuit ; or, les voyages de nuit sur ce genre de packet-boat pouvaient être risqués, surtout pour une femme. Lorsque le bateau démarra et qu’il devint clair que les deux hommes restaient à terre, Pierre comprit qu’il allait devoir agir rapidement. Il percevait déjà les regards lubriques que lui lançaient quelques passagers un peu ivres. Il s’approcha de la jeune femme et, sans laisser le temps à cette dernière de réagir, il la prit par la taille et s’exclama d’une voix puissante :

« Ma chérie, enfin, te voilà ! »

Et il posa les lèvres sur celles de la jeune femme. Elles étaient très douces. Mais il devait d’abord se concentrer sur autre chose.

« Je vous en supplie, chuchota-t-il à son oreille, n’ayez pas peur. J’essaie de vous sauver la mise. »

Bien que la jeune femme soit crispée contre lui, elle ne le repoussa pas. Avait-elle également senti le danger ? Le voyage ne serait pas long, mais il pouvait se passer tellement de choses en peu de temps !

« Je suis un passager seul, et une belle jeune femme comme vous ne peut qu’attirer l’attention, surtout si elle n’est pas accompagnée. »

Il la relâcha. La jeune femme le dévisagea attentivement, puis lui sourit. C’était un sourire de façade ; ses yeux étaient assez froids, mais elle avait compris que les apparences étaient primordiales. Avait-elle décidé de lui faire un peu confiance ?

« J’avais peur que tu aies oublié l’heure du départ, répondit-elle finalement.

— J’étais déjà présent, mais j’ai préféré… attendre que tu montes. »

La jeune femme hocha la tête puis se tourna vers les quais. Pierre se demanda qui étaient ces hommes, mais il ne lui posa pas la question. Il se pencha vers elle afin de ne pas être entendu des autres passagers.

« Je suis Pierre de Crécy.

— Vivian Gifton. »

Ils s’accoudèrent au bastingage et ne parlèrent plus pendant toute la traversée. Toutefois, de temps en temps, Pierre lui touchait le bras, l’épaule ou la taille. La jeune femme ne se déroba jamais à ce contact.

« Vivian est un personnage atypique. J’ai adoré cette jeune femme qui m’a beaucoup touchée. … L’action est vraiment présente tout au long de la lecture et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. » – Gaëlle (Lectures d’une vie)

« … cette novella fut une véritable bouffée d’air frais pour moi. J’ai aimé voir les deux personnages se tourner autour, se repousser et finalement accepter ce que le destin leur réservait. » – Jupsychokiller

« J’ai été surprise d’apprécier et même d’aimer Vivian au fil des pages. … Ce livre, comme les autres tomes, oscille entre rebondissements et romance. » – La République des livres

« Si j’ai aimé ce livre, c’est parce que j’ai ressenti les émotions, l’amour entre Pierre et Vivian… » – Bee (Tahicha’s Chronicles)

1 commentaire
  1. J’ai beaucoup apprécié cette lecture. Le personnage de Vivian est très bien travaillée, et on se prend d’affection pour elle malgré ses actions dans le premier livre. Les autres ne sont pas en reste, notamment Gabrielle que j’aime beaucoup.

    La romance en elle-même est sympathique, un peu frustrante par moment dans ses rebondissements mais c’est aussi le but du jeu.

    Le style, enfin, se lit très bien, très agréable.

    (Mon seul bémol serait peut-être que certains éléments (l’attitude de Madame de Crécy par exemple) auraient mérité d’avoir une résolution plus développée.)

    Bref, je recommanderai volontiers la trilogie, et j’ai hâte de voir ce que Fabiola Chenet écrira ensuite !

Laisser un commentaire