Vampires, Démons et Métamorphes

numérique : 3,99 € / 5,99 $
papier : 10,99 € / 15,69 $

Acheter (numérique ou papier) :

amazon.fr_logo · · amazon.ca_logo_RGB

Acheter (papier uniquement) :

createspace

Acheter (ebook uniquement) :

7switch-buy · · iBooks-buy · · kobo-buy · · fnac-buy

Auteurs : Viviane Faure, Piko Lynna, Suzanne Roy, Vanessa Terral

Cet ouvrage est également disponible en papier !

Nombre de pages : 228
Format : 5,5″ x 8,25″ (13,97 cm x 20,96 cm)
Broché, couverture souple

Genre : Romance paranormale
Longueur : Anthologie de 5 Nouvelles de 9 à 15 000 mots chacune
Sensualité : Doux à Chaud

Vacances à haut risque (Piko Lynna)

Madison étudie à Paris. À l’occasion de ces vacances, elle a tout prévu pour sa visite chez sa grand-mère… sauf de tomber en panne, la nuit, sur une petite route de campagne ! Résolue à attendre l’aube dans sa voiture, elle aperçoit alors des phares au loin.

Elle sait qu’elle devrait se méfier, mais l’homme qui lui offre son aide se comporte avec un tel naturel qu’elle ne peut refuser. Et puis, ce n’est pas sa faute à lui s’il est beau à se damner et s’il la trouble plus que de raison, plus qu’aucun homme ne l’a fait jusqu’ici…

En enfer avec toi (Suzanne Roy)

Rachel aurait dû mourir. Pourtant elle s’est réveillée, et elle se sent en bien meilleure forme que durant ces derniers mois à l’hôpital. Ce lieu inconnu où elle se trouve, est-ce l’enfer ou le paradis ? Et l’homme qui l’y accueille, est-il son ange gardien ou un monstre ?

Lucas sait qu’il n’avait pas le droit de prendre cette décision pour elle. Ce qu’il lui a rendu n’est pas vraiment la vie, mais une existence vouée à la nuit et surtout, au sang d’autres humains. Certains appelleraient cela un enfer…

Parce que je t’attendais (Suzanne Roy)

Jérémie est médecin et, quand il voit sa mère prendre des produits naturels inconnus, il s’empresse de confronter la coupable. Seulement, il ne s’attendait pas à ce qu’elle soit si jeune et jolie… ni à ce qu’il s’agisse de Myriam, la « fille de la sorcière ».

À la mort de sa mère, Myrie est revenue vivre dans la petite ville où elle a grandi. Elle sait que son destin l’y attend, même si elle s’est résignée à ce que Jérémie Durant n’en fasse pas partie. C’est alors que ce dernier réapparaît… À croire que le destin n’a pas dit son dernier mot !

Par ton regard (Vanessa Terral)

Sandra est reporter free-lance. Son sujet actuel la conduit à voyager à la frontière de l’Inde et de la Birmanie, en compagnie de quelques écologistes. Cependant, l’un d’entre eux fait tache, autant par son physique — du genre à ne pas s’y frotter — que par sa vigilance : Joachim. Sandra le soupçonne d’être un agent secret. Lorsqu’une fusillade éclate, elle n’a plus de doute. Et, désormais, elle lui doit la vie…

Mortellement blessé, Joachim ne peut plus dissimuler la vérité à Sandra. Elle seule est en mesure de le sauver, à une condition : qu’elle unisse son existence à la sienne.

Tentative d’Incubation d’Antéchrist (Viviane Faure)

L’Enfer est en émoi. L’an 2000 approche, et l’Antéchrist n’a toujours pas été créé ! Une seule solution : envoyer d’urgence un démon incube sur Terre pour inséminer une humaine. Et c’est Azelmoth qui doit s’y coller. C’est bien sa veine ! Enfin, ce n’est pas comme s’il avait le choix…

Manque de chance, sa mission ne se déroule pas tout à fait comme prévu. Au lieu d’apparaître à la jeune femme dans ses rêves, il la réveille. Le voilà contraint d’improviser sa séduction ! Heureusement, la jolie Emmanuelle ne semble pas plus étonnée que ça de sa présence. Elle prétend qu’Azelmoth est la réponse à un voeu qu’elle aurait fait…

Vacances à haut risque

Calée au fond du siège, elle s’enveloppa dans la cape et n’eut pas d’autre choix que d’attendre sans rien faire et, surtout, sans s’endormir. Elle contemplait le ciel étoilé, lorsque deux espèces de faisceaux scintillèrent au loin. Madison se redressa pour scruter l’horizon.

« Des phares ! Je suis sauvée. »

Ou morte, pensa-t-elle aussitôt.

Les battements de son cœur accélèrent. Madison bloqua sa respiration, comme si ce réflexe face à la peur pouvait la rendre invisible. Instinctivement, elle se baissa, laissant ses fesses glisser du siège au sol. Elle n’osait plus bouger, et encore moins regarder à l’extérieur. Capuche sur la tête, elle se recroquevilla le plus possible et ignora la pédale de l’accélérateur qui lui meurtrissait la chair.

« Hé, oh ! Tout va bien, là-dedans ? »

L’homme tapa à la vitre plusieurs fois et appela encore. Terrorisée, Madison resta pétrifiée.

« Heu, je vous vois, vous savez. Et puis votre tenue de camouflage n’est pas vraiment discrète.

— Fichez le camp. Tout va bien, merci. Je n’ai pas d’argent. Et puis mon copain va arriver ; il est très grand et super baraqué.

— Oh ! On se calme, je veux juste vous aider. S’arrêter au bord de la route en pleine nuit quand on est une femme seule, ce n’est pas très malin. Et le coup du petit copain, ça marche moyen. Vous pensez vraiment que ça m’empêcherait de vous sauter dessus si tel était mon but ? Vous auriez au moins pu verrouiller de l’intérieur », ajouta-t-il en ouvrant la portière.

Madison sursauta et se cogna la tête contre le volant. Ses yeux se posèrent sur la silhouette masculine. D’abord sur le jeans recouvrant les mollets, puis sur les cuisses musclées, sur son entrejambe, tellement moulé qu’elle pouvait apercevoir sans aucune difficulté la forme de… oh, mon Dieu ! Non, pas là. Les joues en feu, elle dirigea son regard sur le torse puis sur le visage souriant de l’homme. Et quel sourire ! Viril, sensuel, carnassier. Son cœur s’emballa de nouveau et, cette fois, ce n’était pas à cause de la peur. Avec ce physique de rêve, elle était prête à tout accepter. Enfin, presque tout, à condition qu’il utilise la douceur comme arme. Quoiqu’avec une touche de bestialité…

Non, mais ça va pas ! se morigéna-t-elle. À cette vitesse, c’est elle qui, bientôt, le supplierait pour qu’il lui arrache ses vêtements. La bouche ouverte, incapable d’articuler le moindre mot, Madison se contenta de rester immobile, le regard plongé dans celui du brun ténébreux. Elle se sentit fondre comme glace au soleil. Il devait avoir vingt-sept ou vingt-huit ans. Sa carrure était athlétique, ses épaules larges, ses cheveux coupés court, et ses yeux… Tiens, curieux, cette couleur. Elle n’avait jamais rien vu de pareil. Ils étaient sombres, mais avec un éclat particulier qui leur donnait une apparence dangereuse. Obscurs, froids, calculateurs et en même temps resplendissants, envoûtants. Du jaune ? De plus en plus étrange. Et cette pupille qui se dilatait aussi vite qu’elle se rétractait…

Reprends-toi, ma fille, c’est la fatigue.

« Vous comptez rester comme ça ? Si vous vous poussez, je pourrais au moins jeter un coup d’œil. »

Madison sentit le rouge lui monter aux joues.

« Ah. Heu, oui, désolée. Je… Je…

— Ce n’est rien, je fais toujours cet effet-là.

— Pardon ?

— Regard scotché, bave aux coins de la bouche. »

Cette fois, elle allait mourir pour de bon. Mourir de honte ! Madison essuya ses lèvres avec le revers de sa manche. L’homme se mit à rire franchement.

« C’était une blague, voyons ! Quoique ça ne me dérangerait pas en réalité.

— Très drôle ! »

Vexée, elle se leva enfin et s’installa sur le siège passager.

Vacances à haut risque

« J’ai beaucoup aimé cette nouvelle ! … la référence à Twilight m’a fait sourire, j’ai adoré la référence au Petit Chaperon rouge…, j’ai globalement tout aimé… » – Celine3006

« … le Petit Chaperon rouge rencontre le prince charmant en version Lycan ! Chaud le prince charmant, pas vraiment du Disney. … Au final, je me suis plutôt bien amusée avec cette histoire. » – Pauline Libersart

Parce que je t’attendais

« J’ai aimé le style de l’auteure, la narration alternée du point de vue des deux protagonistes, j’ai aimé le déroulement de l’intrigue, j’ai aimé l’histoire d’amour (et surtout, le fait qu’elle soit au premier plan). J’ai aimé les deux personnages… bref, une réussite pour moi ! » – Celine3006

« … j’ai été complètement embarquée dans l’histoire, et je l’ai quittée à regret. » – Selsynn

1 commentaire

Laisser un commentaire